♡ PAPA, MAMAN ET MOI #32: NOTRE CHOIX DE POUSSETTE AVEC BUGABOO ♡


Avant de tomber enceinte, j'étais loin de me douter qu'il existait autant de modèles différents et surtout qu'un véritable marché du luxe existait pour ces produits. J'avoue que je ne savais plus où donner de la tête dans les différents magasins de puériculture. Finalement et après une dizaine d'essais, c'est sur l'emblématique Bugaboo Caméléon 3 que nous avons jeté notre dévolu chez Autour de bébé. Je vous explique pourquoi.
Non ce n'est pas parce qu'elle est considérée comme l'icône des poussettes de luxe que nous l'avons choisie, mais bel et bien car elle est, je le dis bien, à nos yeux, la plus pratique, robuste, qualitative et élégante sur le marché. 
Nous avons avant tout aimé son châssis sportif et moderne. Peut importe la vitesse de marche, la poussette tient la route. Même si l'on décide de courir avec, c'est possible. J'avoue qu'autre la modernité du châssis, le choix du coloris a été aussi décisif. En effet, en plus d'un nombre de coloris incroyable, on a la possibilité de changer les habillages. Pour exemple, nous avons l'habillage rose pour l'été et le gris chiné pour l'hiver. Un bon moyen de changer un peu le design en fonction de la saison.
Son ingéniosité a aussi beaucoup joué dans notre choix, la poussette a la possibilité d'être accessoirisée: moustiquaire, chancelière, capote extensible, protection pluie, couverture en laine, porte sac, porte gobelet, ombrelle etc... Elle est hyper "complète" et quand on sait qu'elle va nous suivre sur à peu près 3 ans, ce n'est pas négligeable surtout quand on est une maman très (trop) équipée. 
Lorsque Daphné était toute petite, nous avons utilisé la nacelle qui lui servait aussi de couffin la nuit, puis en grandissant, on a retiré la nacelle pour y mettre le siège. Le système modulaire étant au top.
Certains diront que la poussette est trop "basse" et pour moi c'est un avantage. Daphné commence à vouloir en descendre et en monter toute seule, ce qui fait qu'elle est autonome quand on la met en inclinaison verticale. Et pour nous parents, on a une belle visibilité sur le paysage.
Autre point fort, ses roues. Les petites de devant sont orientables et se tournent à 360° ce qui fait que l'on ne galère pas sur les trottoirs ou dans les virages. Pour tout vous dire, Thibaud s'amuse même à l'orienter que d'une seule main. Celles de derrière plus grosses nous permettent d'affronter les trottoirs sans forcer. Puis si on inverse le guidon, on passe en mode "4x4", et pour avancer sur des terrains sableux comme nous le faisons en été, c'est le top! Quand je me rends à la grange que nous restaurons, le terrain argileux de campagne est quasiment impraticable avec une poussette basique. Avec celle-ci c'est tout l'inverse.
Daphné s'y sent bien, elle peut être inclinée sous 3 positions à l'intérieur, elle est hyper sécurisée et très stable. Nous on apprécie sa maniabilité, c'est une véritable poussette évolutive et raffinée. Elle reste plutôt légère, si j'arrive à la monter et la démonter aussi facilement toute seule c'est que vous pouvez me faire confiance. Seul petit bémol, même si elle est compacte, il faut avoir de la place dans sa voiture pour la transporter partout. Une Fiat 500 où une Twingo ne me permettraient pas de la stocker...
Niveau prix, je vous l'avoue, nous en avons eu pour plus de 1000 euros, mais je peux vous assurer que nous ne sommes pas déçus d'avoir investit dedans. Au final sur 3 ans, la poussette est largement amortie et quand on voit les finitions et la qualité des matériaux utilisés, on comprend pourquoi cette poussette est classée au premier rang.
J'espère vous avoir éclairé un peu et conforté dans votre choix si vous aussi vous êtes intéressées par cette marque.
A très vite!


0 Comments

♡ UN CADEAU DE NAISSANCE MIGNON COMME TOUT AVEC INTERFLORA ♡


Jeudi dernier, j'ai eu le plaisir de recevoir chez moi, un joli bouquet de fleurs. J'ai été contactée par Interflora pour tester leur service de livraison de fleurs à domicile. Je pense que quelques unes d'entre vous connaissent déjà le principe et savent qu'Interflora travaille avec un réseau d'artisans fleuristes de proximité qui préparent et livrent des bouquets commandés via le site internet ou par téléphone.
Après y avoir jeté un coup d'oeil, j'ai de suite fashé sur la composition "Rose Calin": un bouquet rond aux teintes rose pastel accompagné de son ours en peluche. Vous comprendrez que j'ai également pensé à Daphné en choisissant ce bouquet. J'ai adoré son petit côté printanier, frais, et girly à souhait.
Alors qu'est ce que j'en ai pensé? Et bien déjà j'ai été très agréablement surprise de voir qu'Interflora proposait à la fois des fleurs mais également des coffrets cadeaux. Outre l'ours en peluche qui est juste idéal pour un cadeau de naissance, on peut accompagner nos bouquets de chocolats pour les  plus gourmands ou encore de champagne pour les plus romantiques.
Ensuite, j'ai été bluffée par la rapidité de la livraison et par le professionnalisme et la politesse du livreur! 
Ce qui me plait aussi beaucoup avec le concept, c'est qu'en France, plus de 5 200 artisans fleuristes livrent chaque jour en mains propres, y compris les jours fériés et les dimanches. C'est quand même hyper pratique quand on a un événement inattendu auquel on souhaite y ajouter un beau bouquet. 
Sur le site, nous avons le choix entre la livraison à domicile ou sur le lieu de travail et celle ci peut être effectuée le jour même pour une commande passée avant 17h et en moins de 4 heures avec le service express. On peut le dire, le service est hyper top.
Le seul petit bémol que je pourrais ajouter, c'est qu'en comparant les deux bouquets (celui du site que j'ai commandé que je vous ai mis en photo à la fin de l'article et celui que j'ai reçu en main propre que vous voyez sur toutes les autres photos), une "différence" subsiste. En effet, j'ai du mal à retrouver ce côté "boule" de la photo et je trouve que la verdure prend le dessus sur les tons pastels.  Mais, vous me connaissez, comme je suis une grande amoureuse de fleurs et qu'en avoir dans ma maison me rend heureuse comme tout, je n'y ai pas prêté grande attention. Ce n'est qu'un petit détail.  Et d'ailleurs il est bien précisé sur le site que la composition réelle peut différer de la photographie.
Ce bouquet a trouvé sa place dans la chambre de Daphné qui est dans les mêmes tons et j'en suis très satisfaite! Et en parlant de Daphné, je ne vous cache pas qu'elle a adopté son petit ours tout doux de suite...
N'hésitez pas à suivre le compte instagram d'Interflora car leur galerie est juste magnifique!








1 Comments

♡ UN LOOK ROMANTIQUE AU DETOUR D'UN PARC ENCHANTÉ ♡


Vous poster un look, ça faisait trop longtemps que ça n'était pas arrivé. Il faut dire que ces derniers jours n'ont pas été propices à la rédaction d'un article comme celui-ci. Heureusement, ce weekend, j'ai pu compter sur l'aide de mon amie Anne-Charlotte pour la prise de photos. J'avais tellement envie de vous montrer ma petite merveille de robe Claudie Pierlot... Je vous raconte pas la place que je lui ai fait dans mon dressing! D'ailleurs, le perfecto aussi vient de là bas. Un presque total look me direz-vous.
En parlant de ça, vous voulez que je vous donne mon secret pour se procurer deux articles comme ceux là pour le prix d'un? Et bien sachez que chez Claudie Pierlot, comme chez Maje ou Sandro par exemple, je n'achète qu'en période de soldes! Pour preuve, ce perf' qui coutait dans les 300 euros, je l'ai eu à -50%, et cette robe qui avoisinait les 200 euros, à moins de 100! Contrairement à des enseignes comme H&M, pour ne pas la citer, qui, pendant les soldes, nous proposent des fringues que l'on croirait sorties d'un grenier, Claudie Pierlot nous met à disposition de belles pièces qui restent intemporelles. Et en faisant mon shopping de cette manière, j'ai un peu moins l'impression de perdre un bras quand je sors mon porte monnaie pour des vêtements qui restent tout de même du made in china....
Et vous, des astuces à partager pour l'achats de jolies pièces à moindre coût?


  



Photos et cinémagraphe réalisés par la talentueuse Lundi Mercredi
7 Comments

♡ DE L'UTILITÉ DU LIT PARAPLUIE BEBE BARBAPAPA DE BABYBUS ♡


Encore un indispensable, le lit parapluie! Aujourd'hui, je vais vous parler de celui qu'à reçu Daphné. Il s'agit du lit pliant Barbapapa de chez Babybus, en vente sur le site Autour de bébé New Baby. Alors certes au départ, bébé est tout petit, si bien qu'avec un couffin on arrive à le faire dormir un peu partout. Mais en grandissant, il va avoir besoin d'espace. Le lit parapluie est idéal pour les déplacements, les départs en vacances. Celui que je vous présente ici est très confortable, le matelas qui est fourni avec est bien rembourré en comparaison à d'autres lits parapluie (d'ailleurs, je précise qu'il ne faut jamais utiliser un autre matelas que celui qui est fourni avec). Les deux filets sur les côtés nous permettent à nous parents, d'avoir un oeil sur bébé et à bébé d'avoir la possibilité de voir ce qui l'entoure en plus de laisser passer l'air.
Niveau utilisation cela peut paraitre un peu sportif au début, mais on prend vite le coup de main. Le montage et le démontage sont rapides. Il est facile à utiliser, s'installe rapidement. Niveau poids, il pèse dans les 8 kg ce qui reste assez léger et de toutes manières, il dispose d'un sac de transport permettant des déplacement sans problème.
C'est un lit que vous pourrez garder longtemps puisqu'il est utilisable jusqu'à 36 mois, l'investissement en vaut donc la peine.
Niveau sécurité, pas de peur à avoir, il est très stable: Daphné est régulièrement debout dedans à remuer et nous n'avons pas eu de souci. Puis son système de blocage automatique renforce ce niveau de sécurité.
Une fois plié, l'encombrement est faible. Nous avons l'habitude de le prendre dans nos déplacements dans le coffre de la voiture et je peux vous assurer que c'est très pratique car il prend très peu de place. On bref, nous on est fan!

Prix: 69,99 €
Note: 


Bonne nouvelle et grosse surprise! Encore une fois, la marque s'est associée à mon blog pour vous gâter et cette fois, nous vous proposons de remporter ce lit parapluie! Pour participer, rendez-vous sur mon compte instagram!


0 Comments

♡ QUELQUES LIGNES POUR MA GRAND MERE, MA PETITE MAMIE EMMA ♡


J’étais assise face à l’océan lorsque maman m’a appelé pour me dire que mamie s’était envolée. Depuis déjà un mois, elle ne s’alimentait plus. Depuis un mois, mamie s’apprêtait à partir. Je vous dis ça, mais en réalité, cela faisait plusieurs années qu’elle n’était plus vraiment avec nous. Mamie avait la maladie d’Alzheimer. Les moments où elle nous reconnaissait étaient rares. Très rares en fait. Malgré la peine et la difficulté, nous avons décidé de garder mamie auprès de nous. Vous savez, c’est elle qui s’est occupée de nous lorsque nous étions petits. Nous avons toujours eu une relation particulière avec elle. C’était ma deuxième maman. Et c’est naturellement que nous avons tous décidé de nous occuper d’elle le jour elle ne serait plus en capacité de le faire.
Ca n’a pas été rose tous les jours. Parfois, ça a été même très noir. Mais nous avions toujours cette force en nous qui nous poussait à nous dépasser. Surtout ma maman. Ma maman est une personne exceptionnelle. Quand je la regarde, j’ai une admiration et une adoration sans limite. L’autre jour, en y repensant, je me suis dit que j’aimerais qu’un jour, Daphné, ma propre fille, me regarde avec ces yeux là. Ceux mêmes avec lesquels je vois ma maman. Je pense que c’est là que je saurais que j’ai réussi. Réellement réussi.
Pendant que la maladie de mamie l’handicapait de plus en plus, un petit bonheur s’est mis au milieu du chemin. La naissance de Daphné. Qui aurait cru que je deviendrais maman mais qu’en plus, ma fille aurait la chance de rencontrer son arrière grand-mère ?
Cette femme qui maintenant paraissait si frêle et fragile, renaissait quand elle voyait son arrière petite fille. Elle redevenait, l’espace d’un instant cette femme autrefois si forte, souriante, pleine de vie. Même si cela ne durait que 5 minutes, le bonheur était intense. Et puis un jour, ce bonheur s’est envolé. C’était il y a un mois. Mamie était à bout de forces. Et à son tour, Daphné, essayait de lui apporter un peu de réconfort. Les enfants ressentent les choses, je peux vous l’assurer. Chaque jour, Daphné rendait visite à mamie dans sa chambre du rez-de-chaussée de la maison de mes parents. Elle allait lui dire bonjour. S’agrippait aux barreaux de son lit médicalisé. Lui caressait les cheveux et approchait son visage pour lui faire des câlins. Maman restait près d’elle. Et moi je partageais avec elle quelques longues minutes pendant lesquelles je lui tenais la main. La dernière semaine a été la plus longue, la plus difficile de toutes. Je n’entrerai pas dans les détails, mais je peux vous promettre que voir mamie dans son état me faisait pleurer le soir dans mon lit. Et Thibaud n’était pas là pour me réconforter. Parfois je m’énervais. Il faut dire que le fait de me sentir impuissante me rendait malade. J’avais mis ma vie sociale entre parenthèse cette dernière semaine. Sauf ce weekend où je suis partie prendre l’air à l’océan. C’est pile dans cet intervalle de temps de 4 heures que mamie a décidé de partir comme si des fois l’histoire voulait se répéter.  Quand maman me l’a annoncé, j’ai cru que le monde s’écroulait autour de moi. Des larmes ont coulés sur mon visage. Un rayon de soleil m’a réchauffé la peau. Je suis montée dans ma voiture et je suis rentrée à la maison. En arrivant, j’avais le ventre noué. Je suis entrée avec timidité dans sa chambre où reposait son corps sans vie. Elle était belle. J’ai couru dans les bras de ma maman qui était à son chevet. Nous avons pleuré. Thibaud est arrivé à son tour et nous sommes restés avec mamie quelques longues minutes.  Vous pourrez dire que je suis folle, mais elle était là ma petite mamie, dans la pièce. Une puissance et une force insaisissables, que je ne saurais décrire étaient au dessus du nous. Et je l’ai remerciée. Je venais d’oublier tout ce que nous avons porté à bout de bras pendant ces 5 dernières années. Au contraire, je repensais à tout ce qu’elle avait fait pour nous. Et je l’ai remerciée. Infiniment. Je sais que son esprit a senti tout l’amour que j’ai toujours eu pour elle.

Mamie est partie un dimanche ensoleillé d’avril, le lendemain de l’anniversaire de ma maman, le jour où mon frère rentrait de New York pour une semaine et 3 jours avant mon anniversaire. La vie est faite de coïncidences étranges. Mamie avait 94 ans, bientôt 95. Elle a eu une longue vie. Son départ était dans l’ordre des choses. Pourtant ma tristesse est immense. Mais il y a bien quelque chose qui aura rendu son départ plus joli, c’est que j’ai eu le temps de lui dire au revoir. J’ai eu le temps de lui dire combien je l’aimais. J’ai eu le temps de la quitter d’une douce manière. J’ai eu la possibilité de l’accompagner. Et ça, c’est un beau cadeau que m'a fait la vie.


17 Comments

♡ MES 10 CONSEILS ET CHOSES A SAVOIR AVANT D'OUVRIR SON BLOG ♡


J'ai décidé d'écrire cet article pour deux raisons. La première étant que vous êtes nombreuses à me demander de vous donner quelques conseils avant de débuter un blog. La seconde étant que lors de mon vide dressing au Fashion Brunch de dimanche dernier, j'ai eu l'occasion d'intervenir lors d'une conférence et de voir que certaines des participantes étaient très intéressées par le sujet.
Cela fait maintenant 8 ans que je blogue. Et 8 ans ça parait long mais je peux vous assurer que je n'ai pas vu les années passer. Je suis toujours aussi motivée lorsque je rédige des articles et j'ai toujours le même enthousiasme à partager avec vous mon univers.
Je vous raconte donc pas le bonheur que j'éprouve lorsque je lis vos messages qui disent que je vous ai donné cette envie à vous aussi de vous lancer. Je les garde d'ailleurs précieusement... 
Autant avant je pensais n'avoir aucune légitimité pour vous conseiller, autant maintenant, avec le recul, j'ai appris et compris plein de choses que je vais vous partager aujourd'hui.

1. Voir le blog comme une passion avant tout. 

Je pense qu'à aucun moment il faut le voir comme une contrainte. Pour moi cet espace c'est un peu comme la continuité de mon chez moi. Un peu comme une autre pièce de la maison dans laquelle je prends plaisir à me rendre pour me détendre. A partir du moment où l'on se sent obligé de poster des articles, ceux ci paraitront fades et incontestablement, les lecteurs le ressentiront. Il faut donc conserver cet enthousiasme qui nous habite lorsque l'on clique sur "publier". Il ne faut pas non plus ouvrir un blog parce que c'est à la mode où parce que l'on s'imagine qu'être blogueuse est un métier d'avenir. L'appât du gain n'a jamais fonctionné dans ce milieu.

2. Mettre en place une ligne éditoriale.

C'est primordial! Et cela passe par le choix du nom, il faut que celui-ci soit original, compréhensible et clair. Mais aussi par le choix du design. Même s'il va évoluer au fil des ans, celui-ci doit être réfléchi. Avant sa première mise en ligne, le blog doit être attrayant et non pas ressembler à un bazar. Un blog un peu fouillis avec des illustrations qui pixélisent et un nombre de couleurs indénombrable ne donne pas envie d'être consulté. Pour finir avec cette rubrique, il faudra faire un choix concernant la plateforme d'hébergement. Pour ma part, j'utilise Blogger depuis le début et j'en suis ravie (et je me suis rendue compte que les différents intervenants à la conférence sur les blogs et réseaux sociaux avaient cette même appétence envers Blogger en comparaison à Wordpress) !  

3. Aimer partager.

Un blog est un espace de partage. Il ne faut jamais snober ses lecteurs. Répondre aux commentaires, se rendre sur d'autres blogs, rencontrer des blogueuses avec lesquelles ont a des affinités, rencontrer ses abonnés sont des choses très importantes. Au risque de vous étonner, sachez qu'au fil du temps j'ai lié des amitiés solides avec plusieurs de ces personnes et ça vaut vraiment le coup.

4. Avoir du temps et savoir que l'on va dépenser de l'argent.

Avoir un blog, c'est prendre conscience que celui ci va demander du temps et de l'investissement. Du temps pour rédiger, travailler en amont, se relire pour proposer un contenu de qualité. Rien de plus désagréable que de lire un blog rempli de fautes d'orthographes avec des phrases qui se répètent et n'ont aucun sens. Autre petite chose à préciser: un blog c'est aussi un investissement financier: achat d'un design, achat du nom de domaine, achat d'un espace de stockage pour les photos. Mais aussi avoir un blog est synonyme de tentation: je ne vous raconte pas les achats que j'ai pu faire pour proposer des articles look, pour la rédaction des articles sur mes adresses coup de coeur etc...

5. Savoir prendre du recul.

Un blog c'est une remise en question permanente. Au début on se demande souvent pourquoi on a peu de visites. On a l'impression que notre blog n'est consulté que par nos parents, notre copain et nos amis. Après on fait une fixation sur le nombre de commentaires. Mais avec le recul, je peux vous assurer que cela ne veut rien dire! Pour preuve, je n'ai pas beaucoup de commentaires sur le blog, mais un nombre de visiteurs par mois conséquent.

6. Apprendre à faire du tri.

Lorsqu'une marque nous contacte, au début on a envie de crier de joie. Puis comme c'est les débuts, on a tendance à un peu tout accepter. Y compris représenter une marque de fromages ou de saucisses cocktail. Dit comme ça, c'est risible. Tellement, qu'au final il ne faut pas avoir peur de dire "non". Savoir faire un choix en adéquation avec notre personnalité, nos affinités est primordial car on peut vite basculer dans le ridicule et surtout dans le manque de sérieux.

7. Ne pas se comparer aux autres.

C'est inutile et l'on peut vite tomber dans la jalousie. Je suis toujours horrifiée d'entendre qu'il existe une rivalité entre blogueuses. Et force est de constater que c'est pourtant bel et bien le cas. Je peux vous raconter mon exemple personnel lorsque j'ai vu qu'une personne qui lisait mon blog et a ensuite crée le sien a commencé en mettre en place une veille sur la page Facebook de mon blog. Cet outil de veille a été crée pour les entreprises afin de surveiller leurs concurrents. J'ai donc été particulièrement déçue d'apprendre que cette personne me considérait comme sa concurrente. C'est un constat difficile mais pourtant réel. Personnellement, je refuse de tomber la dedans. Et puis en se comparant aux autres, on peut aussi tomber dans la copie et c'est dommage.

8. Accepter de se soumettre à la critique.

Apprendre à passer au dessus des jugements est primordial. Quand on rédige un blog, que l'on dévoile notre univers, il faut accepter la critique. Bonne ou mauvaise. Même si un commentaire désagréable nous touche et nous fait de la peine, il est effacé par tout l'amour que l'on retrouve dans une dizaine d'autres. Je reste persuadée qu'il faut passer outre les méchancetés, qu'il ne faut pas perdre du temps à répondre à ces futilités. Au contraire, gardons plutôt nos précieuses minutes pour répondre à une personne qui sera positive dans ses remarques. C'est toujours plus constructif que de se justifier devant des commentaires de personnes aigries et jalouses (car dans le fond, vous remarquez que ces commentaires sont souvent le fruit de ces deux traits de caractère). Et après tout, qui mieux que nous pour savoir ce que nous valons vraiment?

9. Faire sa publicité.

Tout comme si le blog était un produit, il faut en assurer le marketing. Pour se faire connaître, il faut savoir faire sa publicité. Pour ça, les réseaux sociaux sont un bon moyen d'y parvenir. Créer la page Facebook de son blog, se faire connaître sur Twitter, aller un peu plus loin dans la relation avec nos abonnés en créant un profil instagram. Mais aussi se renseigner sur les bases d'un bon référencement, nommer ses photos, utiliser des mots clés etc...

10. Savoir fidéliser.

Certes, obtenir de nouvelles lectrices est top, mais encore faut il savoir garder les anciennes, les toutes premières celles qui ont commencé à faire vivre le blog. Celles qui depuis le début ont cru en nous. Se renouveler pour perdurer et créer des liens sont des notions primordiales dans le domaine du blogging. 



Je profite de cet article pour vous remercier à vous mes lectrices (et lecteurs?) de votre fidélité. Je suis tellement fière et heureuse d'avoir réussi à construire une si belle communauté et de partager avec vous mon quotidien, une petite partie de ma vie et ces choses qui me tiennent à coeur. Les prémices d'un blog peuvent paraître difficiles, mais quand on regarde en arrière le chemin parcouru et que l'on se rend compte de tout cet amour autour de nous, ce n'est que du bonheur et ça nous prouve que cette petite idée qui trottait dans notre tête était inévitablement la bonne.

A très vite mes douces!

14 Comments

Pinterest

Follow by Email

Fourni par Blogger.

Blogger news

twitter marion