♡ MES BONNES ADRESSES SUR BORDEAUX ET ALENTOURS ♡


Vous me connaissez depuis un petit moment maintenant et vous savez que je suis une grande amatrice de voyages, toujours avide de découvertes et très curieuse de chaque culture. Sauf que aujourd'hui j'ai décidé, à l'inverse, de vous faire découvrir un peu plus ma ville ainsi que mes endroits favoris sur Bordeaux et alentours. Oui, je vous poste enfin cet article tant attendu. Vous êtes si nombreuses à me demander de vous partager mes adresses bordelaises et alentours. Que ce soit en famille ou non, pour un week-end ou plus. Du coup, je me suis enfin décidée à tout réunir ici. Le contenu sera très certainement amené à changer, à évoluer au fil du temps et de mes découvertes...
N'hésitez pas à ajouter vos coups de coeur en commentaires histoire de grossir le carnet d'adresses!!

BORDEAUX

Dans le centre de Bordeaux, il y a plein de choses à voir et à faire:

Les quais pour se balader, quand il fait beau c'est très tellement agréable! En été le pique-nique sur les quais est de mise!
La place de la Bourse avec le fameux miroir d'eau où les enfants peuvent s'amuser.
Le triangle d'or qui est un quartier superbe architecturalement parlant (la place de la Comédie où il y a le Grand Théâtre ainsi que le Grand Hotel de Bordeaux).
Le quartier Saint-Pierre, très typique avec plein de petites boutiques et plein de petits restos délicieux: si vous voulez manger japonais, je vous conseille le Café Japonais, si vous voulez manger coréen allez au Mokoji, si vous voulez manger dans un restaurant digne d'un gastro le prix en moins, allez au Miles, si vous êtes fan de déco atypique, allez manger des tartines à L'autre Petit Bois c'est rigolo avec le grand arbre en plein milieu de la pièce et le mobilier dépareillé. On aime aussi beaucoup les coquillettes -  jambon - truffe au Carreau ou la cuisine italienne de chez Peppone. Le 4ème mur, restaurant de P. Etchebest est sympa également. Pour les glaces, allez à la Fabrique Givrée (la glace au lait d'amandes, dattes et fleur d'oranger est absolument parfaite)!
Pour des brunchs il y a le choix: le meilleur pour moi est celui de la Boutique Hôtel. Mais il y a aussi celui de Darwin, le English Country Kitchen et chez Contrast. Pour le thé, allez chez Mona ou Aux Mots Bleus (vous pourrez même y lire des livres!) ou encore à l'Autre Salon de Thé.
Pour prendre un verre / manger / sortir: la terrasse du Mama Shelter (une bonne adresse d'hôtel si vous ne savez pas où dormir), le Marais, la Guinguette chez Alriq et le Siman de l'autre côté de la Garonne.
Pour les boutiques "mode", une de mes préférées est Libertie (rue des Remparts). Mais vous en trouverez plein plein plein des sympas!

Question musées: le CAPCCap Sciences pour les enfants, le Musée d'Aquitaine bien sûr et celui des Beaux-Arts, mais aussi la Citée du Vin et la Base Sous-Marine sont à faire.

Les portes et cathédrales sont aussi à voir.

Le marché des Capucins, les Halles de Bacalan et le marché des Chartrons sont aussi à faire (les deux premiers sont mes préférés car vous pouvez aussi y manger et l'ambiance y est géniale).

Pour les promenades au vert: je vous conseille le Jardin Public, le Parc Bordelais, le Parc Majollan (qui est un peu excentré car pas sur Bordeaux) et le Jardin Botanique. Pour une jolie vue sur la ville: Le parc Palmer à Cenon ou l'espace vert de l'église de Bouliac sont au top. D'ailleurs, à Bouliac, le restaurant gastronomique le Saint James est délicieux. Dans le même style, il y a le restaurant Le Prince Noir à Lormont (restaurant étoilé).
Ah et j'allais oublier, si vous êtes là pour un petit bout de temps, n'hésitez pas à aller regarder un film à l'Utopia, un cinéma beaucoup trop mignon...

Pour compléter cet article, j'avais rédiger un post l'an dernier sur mes endroit favoris où pique-niquer sur Bordeaux. N'hésitez pas à aller y jeter un coup d'oeil.


ALENTOURS DE BORDEAUX:

ARCACHON
Une ville très animée. Ici, il faut absolument monter sur la Dune du Pyla. C'est sublime! Pour prendre un verre, rendez-vous a la Coorniche pour la vue à couper le souffle. L'idéal c'est en fin d'après-midi, pour admirer le coucher de soleil! Pour les fêtard, rendez-vous au bar de l'Oubli, une institution là bas. Pour déjeuner, les pieds presque dans l'eau, allez au Club Plage Pereire.

LE CAP FERRET
Côté sauvage du bassin. De très jolies plages à faire soit du côté océan pour ceux qui aiment les vagues soit du côté bassin plus idéal avec des enfants.
Il est possible de manger dans des cabanes ostréicoles. Nous sommes fans de La Canfouine dans ce style ou du chez Hortense (poissons frais et surtout: les fameuses moules sont à gouter). Il y a aussi les restaurant Chez Boulan ou la Pinasse Café dans mes adresses préférées. Pour les glaces, c'est Ô Sorbet d'Amour qui devrait ravir vos papilles avec son large choix de parfums (il y a le carrousel Caramel à côté si vos enfants aiment monter sur des manèges). Pour de bonnes crêpes sucrées ou gaufres, allez chez Frédélian. Pour boire un verre et manger quelques tapas, rendez-vous au Tchanqué, le bar de la Maison du Bassin, et goutez-y la "douceur": un cocktail de fraise et de menthe absolument délicieux.

VIGNOBLES
Sur Bordeaux, vous devez absolument faire la route des vins. C'est une institution ici. Enfoncez-vous dans les terres! Soit dans le médoc, soit du côté de Saint-Emilion (c'est une très jolie ville à visiter et on y mange très bien). N'hésitez pas à visiter les châteaux et à participer à une dégustation. Vous apprendrez beaucoup de choses!
Du côté de Langon, si vous voulez passer une nuit insolite dans les arbres, rendez-vous au Domaine Ecotélia, le lendemain, partez visiter les vignes du Sauternes et le fameux château d'Yquem. Si vous voulez ramener un petit souvenir gastronomique de la bas, allez chez Fournol acheter les grains de raisin au chocolat et au Sauternes. Pour un bon déjeuner, pas excessivement cher et grastronomiquement parlant très bon, allez chez Claude Darroze (les enfants y sont si bien accueillis)! 

Bon séjour!
0 Comments

♡ INGESTION DES PILES BOUTONS AU LITHIUM: DURACELL SE MOBILISE ♡


Aujourd'hui, les appareils électroniques ainsi que leurs composants sont de plus en plus petits. Les piles boutons au lithium incluses à l'intérieur aussi. Et elles représentent un risque d'ingestion ou d'inhalation pour les jeunes enfants avides de découvertes et tentés de tout mettre à la bouche. En effet, chaque année en France, l'ingestion de piles boutons par des enfants est à l'origine de plus de 1200 visites à l'hôpital. Cet accident de la vie courante peut rapidement tourner au drame (asphyxie, brûlures des muqueuses, composant chimique dangereux s'il se diffuse dans l'organisme).
La vigilance des parents est donc essentielle, mais le risque zéro n'existant pas, Duracell, en tant que n°1 mondial des piles, a développé un packaging spécifique appelé Child Safety Pack. Chaque pile est enfermée séparément dans une double coque en plastique, impossible à ouvrir sans ciseaux.
Par ailleurs, la pile comporte un autocollant de sécurité intelligent qui aide à réduire la surface exposée et sensibilise les parents.
De cette manière, la marque continue d'inover sur la longue durée et la fiabilité de ses piles tout en prévenant des dangers potentiels.
Une campagne de prévention est actuellement lancée par Duracell en France, et nous avons de notre côté reçu un pack de piles afin de tester la résistance de celui-ci.
Du coup, je vous ai posté aujourd'hui une petite story sur instagram où l'on voit Daphné en action, en train d'essayer d'ouvrir de paquet. Même si au début on pourrait croire qu'elle va y arriver facilement (ne sous-estimez pas sa force...), je peux vous assurer que cela a été un vrai casse-tête pour elle! Son agacement est monté crescendo au fur et à mesure de la vidéo jusqu'au moment ou elle m'a carrément redonné le produit en disant qu'elle ne trouvait pas ça drôle et que ça l'agaçait. Nouveau packaging testé et approuvé donc! 
Duracell, tu as assuré car même moi qui ai voulu essayer, ma tentative a échoué. Pour conclure je suis très heureuse de voir que cette marque ce soucie de ses utilisateurs (y compris de ses petits utilisateurs indirects), ce n'est pas le cas de toutes, alors Duracell, je te décerne une mention très bien pour cette nouveauté!
Du coup, je vous invite, à l'occasion, à essayer de faire de même...






0 Comments

♡ MONDE DIGITAL: MARRE DE CETTE HYPOCRISIE GÉNÉRALISÉE ! ♡


Aujourd'hui, je vais pousser un coup de gueule, je ne le fais pas souvent, pour ne pas dire jamais. Mais là, j'en ai vraiment marre de voir ce qui tourne actuellement sur instagram. Vous avez du le remarquer, quelques personnes se sont mises à dénoncer le problème d'achat de followers / de mentions j'aime / de commentaires. Ça a tourné au lynchage.
Ce phénomène existe depuis longtemps déjà, sur intagram mais aussi sur facebook, twitter, youtube.
On a l'impression que les gens s'en rendent compte que maintenant...

Ce qui me gène dans cette histoire, c'est qu'une partie de ces relayeurs en est elle-même utilisatrice. Elle se cache derrière cet engouement en imaginant pouvoir passer entre les mailles du filet. Mais quand nous connaissons un peu le milieu, ainsi que des personnes travaillant dedans, nous avons de suite accès à des informations différentes et surtout, nous nous rendons compte que les informations relayées sont souvent transformées voir erronées.

Si nous savons ça depuis longtemps, pourquoi dénoncer maintenant?

Et bien tout simplement parce qu'il faut trouver des explications à un problème beaucoup plus général: le nouvel algorythme sur instagram a cassé le travail de beaucoup d'influenceurs. Moins de visibilité, moins de portée, une mise en avant de nouveaux comptes tous nouveaux tous beaux, une priorisation des personnes qui payent etc... tout ça a donné un sacré coup au moral de certaines personnes. Et je suis la première à imaginer l'impact sur leur situation et comprendre leur colère.
Moi-même, sans que cela ne me touche spécialement et surtout avec le détachement que j'ai face à tout ça, j'ai remarqué que quelque chose clochait sur mon compte. Avoir moins d'abonnés, en perdre, en gagner, avoir moins de commentaires, de mentions j'aimes etc... ça ne m'embête pas plus que cela. J'ai toujours partagé avec vous ce que j'avais envie, sans dévoiler ce que je n'avais pas envie de dévoiler. J'ai toujours posté au feeling, j'essaye d'être la plus honnête possible avec vous même si je vous partage que les bons moments de ma vie et pas les moins drôles. Je n'ai jamais compté sur mon compte instagram ou mon blog pour qu'ils me fassent vivre. Et surtout, je comprends que l'on puisse ne plus se retrouver dans un compte et donc se désabonner. Par contre ce qui m'a drôlement embêté, c'est de voir que j'avais été (et je suis encore) abonnée à des comptes que je n'ai jamais souhaité suivre et que des abonnées ont été désabonnées involontairement. J'ai trouvé ça dommage. Et j'avais déjà fait part de mon agacement sur mon compte instagram sans réel impact si ce n'est de voir des voix s'élever subissant le même problème.

Alors la mise en avant de ces pratiques malhonnêtes est un fait. Tant mieux d'ailleurs. Mais pourquoi s'arrêter là? 
Si on va par-là, il convient aussi de nous interroger sur les pratiques parallèles qui elles non plus ne sont pas honnêtes et directement liées à tout ce monde digital comme par exemple:

- l'achats de followers par les marques elles mêmes? (aussi bien sur facebook qu'instagram, qu'ailleurs). Nous avons l'impression que ces personnes qui dénoncent font ça dans le but d'ouvrir les yeux aux marques. Du moins c'est, entre autres, ce qu'elles prônent. Mais les marques sont-elles elles mêmes au dessus de tout soupçons? J'ai le souvenir d'un scandale sur les avis que l'on peut laisser sur internet à propos de restaurants / adresses shopping etc... il y a quelques années. Je ne sais pas si vous vous en souvenez, mais de faux avis avaient été laissés par les propriétaires des établissements eux-mêmes afin de faire augmenter leur note. Ces pratiques existent depuis toujours. 
Et que dire des marques qui ont 1 million d'abonnés sur facebook mais qui n'ont même pas 10 mentions j'aime sur leurs posts. Ça n'embête personne ça?

- la véracité des avis donnés par les "influenceurs"? Quand on sait que ces personnes sont sollicitées parfois des centaines de fois par jour, qu'elles sont payées (parfois des sommes astronomiques) pour parler d'un produit, peut-on être sûrs que l'avis donné est partial? Personnellement, je ne crois pas, notamment quand je vois des influenceurs nous vanter les mérites d'un produit dont on remarque qu'il n'a même pas été ouvert pour le tester... Ou quand on voit le nombre de placements de produits faramineux de ces mêmes personnes par semaine parfois pour 3 marques concurrentes proposant le même produit / service. Et pour en avoir parlé avec d'autres personnes, je ne suis pas la seule à l'avoir remarqué!

Nous entendons beaucoup parler de courbes, de taux d'engagement et/ou d'une note qui est donnée qui permet de savoir si quelqu'un "ment" sur son nombre de followers et sa crédibilité. Si on est vert, on est clean. Mais le reste de l'analyse vaut le coup que l'on s'y penche aussi.
L'outil en question est Hype Auditor. Il analyse plein de choses qui sont très vite occultées. Ou lorsqu'elle sont dans le rouge, ont "forcément" une explication. On s'arrête au score en vert, au score ER, basta! Mais je peux vous assurer que celui-ci peut ne pas être représentatif de la crédibilité du compte dans le cas d'achats de likes / commentaires / followers.

Alors pour la faire courte, je ne vais pas faire de généralités car je suis contre ce genre de pratiques, mais j'ai l'impression qu'une bonne partie des personnes dénonçant ces pratiques le fait surtout de manière égoïste, en espérant ouvrir les yeux - surtout des marques - pour continuer à avoir une activité professionnelle qui parfois peut leur échapper (de mon point de vue, travailler en étant "influenceur" c'est quelque chose d'aléatoire, c'est la raison pour laquelle je ne m'imaginerai jamais le faire). Alors je peux comprendre la position de ces gens qui vivent uniquement de ça, mais il ne faut pas se voiler la face, les personnes dans ce cas là doivent aussi se faire à l'idée qu'à un moment donné, les personnes éprouveront très certainement un désintérêt pour leur travail / leur personne. Tout simplement parce que les gens évoluent, grandissent et que les goûts changent. Il ne faut pas toujours chercher à pointer du doigt un coupable.
Ce qui est difficile dans ce milieu c'est que lorsque l'on devient "influenceur", mis à part le travail fourni qui peut être absolument parfait, c'est la personne elle-même qui est jugée. C'est injuste certes. Et il est parfois très dur pour ces personnes d'arriver à faire face à un désintérêt, à un désengagement. Tout simplement car ça la touche elle-même personnellement. J'ai été très touchée à un moment donné de voir le désarroi et les larmes d'une personne face à son impuissance devant ce genre de situation. Je me suis réellement rendue compte de ce que peut provoquer de négatif internet et les réseaux sociaux et j'ai vraiment pris peur. Et je pense que ce qui se passe actuellement pourrait créer des situations similaires. Auquel cas les personnes qui dénoncent risquent de se retrouver dans une situation très compliquée en cas de dérapage et cela pourrait très vite devenir grave.

Pour en revenir à ce que je disais plus haut, je préfère quelqu'un qui a l'honnêteté de le dire plutôt que de donner comme explication "sa volonté de ne pas duper les personnes (toutes personnes confondues: audience, marques etc...)". Car il ne faut pas croire que les gens sont bêtes. On se rend bien compte qu'un compte avec 50 000 followers rassemblant 100 likes par photos peut être faux. Mais cela ne veut pas dire qu'un compte avec 50 000 followers rassemblant 2000 likes par photo est forcément clean. Les outils d'analyse nous prouvent bien le contraire: des likes peuvent être achetés, tout comme des vues et des followers.

Et le plus étonnant dans toutes ces analyses, c'est que je ne suis même pas certaine de l'efficacité des outils de contrôle. J'ai pu comprendre d'après quelqu'un qui a justement dénoncé ces pratiques, que des comptes ayant des abonnés étrangers étaient rapidement catégorisés comme "fake". Cette même personne nous annonce à la fin de son discours qu'il est possible également d'acheter des followers français. Donc au final que / qui croire????

Je ne pouvais pas finir cet article sans vous parler de mon compte à moi afin de vous montrer que parfois, des choses pas claires se passent et nous échappent totalement et je sais ne pas être la seule dans cette situation.

Il y a plusieurs mois maintenant - je dirais même années -, j'ai commencé à recevoir des messages me proposant d'acheter des followers. Je trouvais cela très désagréable car récurrent (parfois plusieurs fois par jour aussi bien en DM qu'en commentaire sous les photos) et je me suis demandée comment il était possible que je sois ciblée. D'autres personnes de mon entourage m'ont dit avoir vécu la même démarche. Et je suis passée à autre chose.

Mais aujourd'hui, en faisant un petit historique, il semblerait que cette situation ait débutée quelques mois après que j'ai annoncé sur instagram avoir atteint 16 000 abonnés. Je n'en revenais pas du tout, j'en avais même fait un post spécial afin de remercier toutes ces personnes qui me suivaient. Quelques semaines après, j'ai commencé à voir le nombre de mes abonnés augmenter de plus en plus... En me penchant sur certains de ces nouveaux comptes, j'ai fait une très mauvaise découverte. Il s'agissait de comptes étrangers, principalement composés d'hommes. Sur le coup, sachant que j'exposais ma famille, j'ai pris peur. J'en avais même parlé à des amies à l'époque tellement je m'interrogeais et surtout tellement je flippais. Et j'ai commencé à bloquer par centaines ces comptes suspicieux: je vous poste en photo des screenshot de ma liste de comptes bloqués (et elle n'est pas représentative de l'ensemble de ce que j'ai pu bloquer, il y en a 10 fois plus) ainsi que mon compte rendu Hype Auditor.
Il y a quelques jours, après étude de ma courbe sur les outils d'analyse mis en exergue, j'ai enfin fait le lien: je remarque que la courbe fait du yoyo sur une période bien délimitée. Des abonnés qui semblent se désabonner juste après, cela m'a interloqué (peut-etre en raison de possibles bots qui auraient pu expliquer cela?). Cette période correspond exactement à celle à laquelle j'ai bloqué par centaine des comptes suspicieux.
Etrangement, j'annonce sur instagram que je suis très contente d'avoir atteint les 16 000 abonnés. Et quelques semaines plus tard, le nombre de mes abonnés augmente. Je bloque des comptes. Ça augmente de nouveau. Je re-bloque. Je reçois des messages me proposant d'acheter des followers etc... Matraquage publicitaire à fond!
Vous ne trouvez pas ça étrange vous? Alors tout ceci serait-il lié? Est-ce que des applications tierces auraient eu la possibilité à un moment donné de nous faire gagner des abonnés après ciblage pour essayer de créer une dépendance? Auraient-elles eu accès à nos comptes et informations?
Très honnêtement, il y a de grosses zones d'ombres derrière tout ça et ce n'est pas rassurant. 
Encore qu'il semblerait qu'instagram, dans un souci de sécurité, bloque maintenant l'accès à leurs paramètres comme ils l'ont fait avec Social Blade. Et c'est pas plus mal...

Alors parfois quand la courbe augmente par paliers, je veux bien croire que celle-ci soit fausse (encore que la personne va trouver une explication à cela comme des partages ou concours ou que sais-je), mais dans d'autres cas de figure, nous sommes aussi exposés à des abonnements suspicieux sans que cela ne soit de notre propre initiative. Encore aujourd'hui, je tombe sur des commentaires "copiés collés" sous certaines de mes photos, sur des abonnements de personnes dont je ne trouve pas les profils sains et je suis certaine ne pas être la seule dans ce cas.
Parfois je pars à la traque comme je vous l'avais annoncé également, mais honnêtement je n'ai pas le temps de faire ça tous les jours. La solution serait qu'instagram fasse un grand ménage sur tous ces faux comptes et comptes fantômes qui ne nous "servent" à rien dans le sens ou ils ne commentent pas et ne regardent même pas nos photos!

J'ai aussi entendu parler du phénomène des "pods". Soit des groupes de personnes qui se soutiennent mutuellement en commentant leurs photos, les likant etc... dans le but d'augmenter leur visibilité. On fait ce que l'on peut avec ce que l'on a me direz-vous. On m'a déjà proposé d'en faire partie d'ailleurs, je n'ai jamais donné suite. Mais je comprends la démarche. Il faut bien tenter de contrer le fameux algorithme. Mais là aussi on se voile la face.
Très honnêtement, est-ce que les influenceurs ont besoin de se cacher derrière ses fameux pods? Vous n'avez jamais remarqué vous que dans ce milieu, une grosse majorité d'influenceurs forment un petit groupe bien fermé? Tous amis, ils se connaissent bien, vont aux mêmes soirées, mêmes événements. Honnêtement, ils n'ont pas besoin de pods. Ils pratiquent pour la grande majorité cela sans avoir à créer de groupes pour! Vous avez déjà reçu beaucoup de "likes" venant de personnes dépassant les 100 000 abonnés à moins que celle-ci ne vous suive depuis des années et/ou soit votre amie / quelqu'un de votre famille? Par contre, regardez en détails, vous verrez que entre eux, les gros influenceurs se "soutiennent" en commentant et likant les photos. Et ça de manière naturelle à mes yeux.

Alors je ne veux pas faire de généralités car je sais que tout le monde n'est pas à mettre dans le même panier. Mais j'en ai juste marre de cette hypocrisie généralisée.
Quand on voit que certaines personnes qui nous suivaient et que l'on suivait depuis des années, avant même qu'elles ne deviennent "influentes", du jour au lendemain se désabonnent sans savoir pourquoi ni comment alors que la veille on recevait un message d'elles beaucoup trop gentil. On se pose des questions. C'était sympa, merci, au revoir. Du coup, on cherche à comprendre. Et bizarrement ces personnes se sont mise en l'espace d'une journée à passer de 1200 abonnements à 300. On fait un tri sélectif. Ça ne fait pas joli pour un gros compte d'avoir trop d'abonnements. On joue l'élitisme à fond les ballons. Et là, on ne dit rien. C'est "normal". Personne n'en fait toute une montagne.

BREF. Je suis sûre que parmi vous, certaines comprendrons mon petit cri d'aujourd'hui.

Les gens règlent leur compte entre eux: qui trafique ses photos, qui achète des abonnés, qui ceci, qui cela... Les gros comptes ont la voix qui porte, on les relaye, on les adule, ils font le buzz. Et la voix et les avis des autres passent à la trappe.

Après tout chacun fait ce qu'il veut. Le monde continuera d'être le monde, des injustices il y en aura toujours malheureusement. Et surtout les gens auront toujours un avis sur tout le monde et on ne pourra rien y changer!

Le principal à mon avis est d'être capable de se regarder dans un miroir et d'être en accord avec soi même (et surtout de s'avoir prendre du recul aussi sur les choses réellement importantes dans la vie).

Pour conclure, je pense qu'il faut continuer à suivre les personnes dont on aime le contenu et les publications ainsi que la personnalité et s'en suffire à ça. Puisque dans tous les cas, quoi que l'on dise et fasse, nous nous faisons avoir partout et tout le temps. A nous de choisir dans quel camp on se place.












0 Comments

♡ NOTRE CABANE DANS LES ARBRES AU DOMAINE ECOTELIA ♡


Il y a des expériences, parfois insolites, qui resteront gravées dans nos mémoires à jamais. Et cette nuit perchée dans les arbres sera l'une d'elle. Il y a quelques mois, j'ai été contactée par le réseau Les cabanes dans les arbres afin de tester un de leurs hébergements insolites. Quand j'ai ouvert le mail en question, j'ai de suite été intriguée par l'expérience. Moi qui adore tester de nouvelles choses et découvrir de nouveaux endroits, j'étais carrément heureuse que l'on ai pensé à moi et à ma petite famille.
Après avoir navigué un peu partout sur le site, avoir découvert pleins de lieux hyper originaux et beaux comme tout, mon choix s'est porté sur le Domaine Ecôtelia qui se situe à quelques kilomètres de Bordeaux. A la base pour des raisons pratiques (nous n'avions pas la possibilité pour une nuit de faire 3 heures de route avant de rentrer le lendemain et de refaire le trajet inverse), je me suis finalement rendue compte que nous n'avions pas besoin de partir bien loin pour se sentir dépaysée!
Afin de vous retracer notre expérience au mieux, j'ai décidé de vous faire une petite vidéo, comme c'est le cas à chaque fois que nous voyageons (ou presque). Vous le savez maintenant, j'adore ce support qui pour moi est fidèle à la réalité.
Que pourrais-je rajouter de plus que vous ne verrez pas sur la vidéo? Peut-être que nous avons adoré? Ah non, ça je vous l'ai déjà dit!
Alors je terminerai juste en vous disant que si vous êtes à la recherche d'un hébergement insolite pour une ou plusieurs nuits, dans des lieux magiques et atypiques, alors le site Les cabanes dans les arbres est fait pour vous. Et si l'envie vous prend de venir poser vos valises au Domaine Ecôtelia, alors c'est ici que ça se passe!


0 Comments

♡ NOTRE EXPERIENCE EN FAMILLE EN CAMPING HOMAIR EN CORSE ♡


Ça sent les vacances par ici, et le soleil et la chaleur, et tout ce que l'on a pas à Bordeaux depuis le mois de novembre dernier! Quel bien fou nous on fait ses vacances en famille en Corse! On a fait le plein de vitamine D, on a profité de mon frère et sa copine qui vivent à NYC, Daphné a pu s'amuser à fond. Toutes les condition étaient réunies pour passer un super moment tous les 5.
Alors pourquoi vous faire cet article? Déjà parce que je vous partage la grande majorité de nos voyages et ensuite par ce que cette fois, nous avons été invités par Homair (uniquement pour le logement, car les vols et la voitures ont été à notre charge - comptez 200 euros pour la location d'une voiture 5 places sur 6 jours et pour les vols nous en avons eu pour 200 euros chacun en s'y prenant au dernier moment en atterrissant à Figari) à tester un de leur camping. Notre choix s'est porté sur celui d'Erba Rossa, camping en Corse avec Homair Campings Villages, dans la ville de Ghisonaccia (sur la côte est, entre Porto Vecchio et Bastia). 
Alors les vacances en camping, je ne connaissais pas du tout (sauf 3 jours en fin d'été quand on retrouve les parents de Thibaud). Thibaud lui avait travaillé dans un camping pendant plusieurs années quand il était ado... Mais pour ma part, je ne suis jamais partie faire de camping. Et encore quand je parle de camping, nous n'étions pas dans des tentes canadiennes, non! Nous étions dans un mobil-home (le modèle Riviera sur le site). Donc niveau confort, cela était plutôt pas mal. Petite cuisine, petite salle à manger, 3 chambres, une salle de douche, une terrasse. 
Nous sommes restez 4 jours entiers dans le lieu, les deux autres jours ayant été consacrés aux trajets aéroport. 
Au niveau des infrastructures du camping, il y a tout: aires de jeux, matériel sportif, mini golf, espace détente, piscine, plage, animations, superette (avec très bonnes viennoiseries pour le petit déjeuner) et même parc animalier (super chouette pour les enfants)!
Le camping est bien arboré, agréable et très rafraichissant.
En ce qui concerne la ville de Ghisonaccia, elle est idéalement située si on souhaite découvrir le nord et le sud de l'île. Il y a une grande surface (Leclerc) dans la ville, pour y faire les courses c'est parfait, surtout si on aime le poisson (leur stand est hyper complet et il s'agit des poissons de la pêche locale). Une immense plage longe la ville et le camping, c'est hyper agréable si on souhaite en plus de la piscine profiter de l'environnement naturel.
Pour conclure, nous avons étés tous les 5 ravis de notre voyage et de notre expérience (malgré quelques petits aléasinternet qui ne fonctionnait pas partout et peu de réseau 3G / 4G, invasion de moustiques -mais heureusement nous étions équipés-, emplacement de notre mobil-home qui donnait sur les douches communes et le lieu de vidange des camping-car). Mais tous ces petits désagréments sont vite oubliés quand on pense à tous les autres points positifs.
Avec un enfant c'est une belle idée de voyage, je peux vous confirmer que Daphné a adoré ces 4 jours là-bas au Marina d'Erba Rossa!
Je vous recommande donc vivement ce camping, nous nous sommes éclatés! 
Mais vous allez voir tout ça sur la vidéo qui suit! Bon visionnage!

0 Comments

♡ ENTRE PAR LOUIE MEDIA & AUDIBLE: DES PODCASTS SUR LA PRÉ-ADOLESCENCE ♡


Vous le savez, depuis quelques temps maintenant, je fais partie du club de lecture Audible. Chaque mois, nous sommes un petit groupe à lire un même livre et à en débattre un soir de la semaine sur la page Facebook du site. J'adore nos petits rendez-vous mensuels car d'une part, l'accroc à la lecture que je suis adore échanger avec d'autres lecteurs et avoir leurs points de vue et ensuite car nous avons la possibilité de découvrir de nouvelles oeuvres vers lesquelles nous ne nous serions très certainement pas tournés. 
Tout récemment, Audible s'est lancé dans la diffusion des podcasts Entre avec Justine, une touchante pré-ado de 11 ans (comme elle aime se définir). Et j'ai pu les écouter. D'ailleurs, vous le pouvez aussi, ils sont gratuits. Il vous suffit de les télécharger sur le site ici.
Pour vous en dire un peu plus sur ces podcasts, depuis sa rentrée en sixième, Justine nous raconte chaque semaine sa sortie de l'enfance et ses premiers pas au cours de cette année chamboulante, avec souvent beaucoup de lucidité.

La peur du noir, le harcèlement, les Youtubeurs, les histoires de garçons, les doudous, les chagrins, la famille, les rêves d'après bac, Justine nous raconte tout de cette période de transition et de passage dans l'adolescence. Chaque semaine, pendant une dizaine de minutes, nous nous laissons transporter par les échanges entre Charlotte, journaliste et la jeune fille de 11 ans.

A l'écoute du premier podcast, j'ai été absolument subjuguée par la maturité de Justine. Mais vraiment subjuguée. Je me suis dit "c'est pas possible, cette petite n'a pas 11 ans!". Moi qui avait "peur" de m'ennuyer face à des propos "enfantins", pas du tout! La variété des sujets abordés, la manière dont les mots s'enchainent, c'est absolument fascinant!

Au fur et à mesure des écoutes, je me suis attachée à cette jeune fille qui a réussi à me replonger dans mes propres souvenirs d'ado (vers mes 13-14 ans). Avec une légère nuance tout de même, dans le sens où je ne me souviens pas avoir grandit aussi vite. Pour moi, à mon entrée en sixième, j'étais encore un bébé. Je n'avais absolument pas le recul de Justine au même âge ni même les mêmes sujets de réflexion. C'est dans ces moments là que l'on se rend compte que le monde d'aujourd'hui nous échappe totalement. Et ce que raconte Justine est un véritable témoignage de ces changements entre nos deux époques.

Ce sont des podcasts produits par le studio Louie Media qui s'adressent aussi bien aux enfants qu'aux parents, avec des propos recueillis par Charlotte Pudlowski, journaliste et rédactrice en chef du fameux podcast Transfer, spécialisée dans le lifestyle. 

Pour finir, je crois que je suis littéralement tombée sous le charme des podcats. Que je trouve à la fois hyper intimistes et puissants dans cette façon qu'ils ont de créer un lien entre l'auditeur et les narrateurs. Je crois que ce format fait maintenant partie de mes préférés!

1 Comments

Pinterest

Fourni par Blogger.

Parution

twitter marion

Ma Boutique

tonimage